Pourquoi estimer nos projets en points ?

Les démarches agiles ont apporté avec elles leurs lots de changement et de pratiques. Parmi elles, la fameuse « estimation relative », appelées aussi « estimation en point ». Cette pratique n’est pas toujours facilement acceptée par l’ensemble de l’organisation car elle utilise des concepts abstraits, là où les « jours hommes » sont très concrets et parlent à tout le monde.

Et pourtant, l’estimation relative est une arme redoutable pour donner de la prédictibilité. C’est également un excellent KPI pour les équipes Lean que j’accompagne, leur permettant ainsi de visualiser simplement leur objectif et de s’organiser efficacement.

Etant souvent confronté à de l’incompréhension face à cette méthode, j’en reprends les principes dans ce billet en répondant aux questions suivantes :

  • Pourquoi a-t-on besoin d’estimer ?
  • Pourquoi utiliser les « estimations relatives » ?
  • Pourquoi est-ce plus efficace ? Lire la suite »

Agile Pays Basque : Cessons les estimations

Les 21 et 22 septembre 2018 s’est tenu l’Agile Pays Basque. Un super moment d’échange autour de gâteaux basques, de fromage, de jambon de Bayonne et un peu d’agilité :-).

Je me propose de partager les conférences qui m’ont le plus marquées lors d’une série de billets de blog. Et pour ce premier billet, Frédéric Leguedois nous présente son point de vue assez tranché sur les estimations. Son discours était… percutant… C’est le moins que l’on puisse dire.Lire la suite »

Le Daily Standup, c’est debout… Mais pas que !

Haaaaa le daily standup, le standup meeting, le daily Scrum, la mêlée quotidienne. Peu importe le nom qu’on lui donne, ce point du matin est le point le plus important de la journée d’une équipe Lean ou agile. C’est un moment :

  • Extrêmement riche en information (pour tout le monde)
  • Avec toute l’équipe (donc avec le PO)
  • Pendant lequel personne ne s’ennuie (jamais)
  • Qui parle d’objectifs collectifs (clairs)

Vous reconnaissez-vous sincèrement parfaitement dans ces points ? Si ce n’est pas le cas, rassurez-vous, les retours d’expériences montrent que vous n’êtes pas les seuls, et l’image choisie pour illustrer cet article n’a pas été sélectionnée au hasard. Ce moment, qui est pourtant primordial dans toutes démarches Lean ou agiles, est souvent mal compris, et donc rarement aussi efficace que ce qu’il devrait être. Dans ce billet, je vais partager ma vision de cette pratique cruciale permettant aux équipes d’avancer ensemble.Lire la suite »

Utilisation de la user story, pourquoi ? Et comment ?

Lorsque nous souhaitons mettre en place une démarche Lean, la définition de notre flux de production est indispensable pour visualiser les obstacles nous empêchant de délivrer rapidement de la valeur à notre client. Un des points importants dans cette définition est la spécification de l’élément qui va traverser notre flux de production de valeur.

Dans ce billet, je vais expliquer pourquoi, et dans quel cas je favorise le format de la user story, et en quoi celui-ci est compatible avec le Lean. Je vais également répondre à une question somme toute intéressante, qu’est-ce qu’une user story ? 🙂Lire la suite »

Management visuel et amélioration continue. Electronique ou papier ?

Cette question, je pense que tout le monde se l’est posée un jour. Et tout le monde y a répondu avec conviction. Mais qui a vraiment pris le temps d’y penser ? Quels sont les arguments ? Qu’apportent ces deux approches ? Y a-t-il simplement une réponse unique à cette question ?

Je créé ce billet de blog afin de partager avec vous ma réflexion sur ce sujet, car en tant qu’agent du changement, je me dois d’avoir une vision claire et approfondie sur le management visuel tant dans ses objectifs opérationnels que dans sa forme.

A cette question précise de la forme, chacun a un avis souvent très tranché :

  • Les achats, pour des raisons de gestion de stocks de papier et de post’it, sont plus souvent tournés vers la version électronique.
  • Les managers qui souhaitent tout contrôler et tout voir depuis leur poste de commande que représente leur ordinateur ont bien évidemment tranché en faveur du format électronique.
  • Les ours polaires préféreront également les formats numériques aux formats tuant les arbres et la nature.
  • Et les équipes ? Malheureusement, bien souvent, elles utilisent ce qu’on leur dit d’utiliser.

Lire la suite »